Vous utilisez un navigateur obsolète. Mettez votre navigateur à jour aujourd'hui pour une meilleure expérience sur ce site.

Efficacité du bureau d’études Deschacht

Au centre de Liège, les travaux de transformation de la Grand-Poste battent leur plein, sous les verrières classées depuis 2002 jusqu’au niveau -1 actuellement creusé dans les caves. Comme prévu, ce vaste lieu accueillera une pépinière de start-ups centrées sur les nouvelles technologies, ainsi qu’un food court, sorte de marché couvert favorisant le circuit court et la proximité. La micro-brasserie « Brasse & Vous », basée à Rocourt, s’y installera également, et ce afin de multiplier sa production. Cet imposant chantier constitue un défi de taille pour l’entreprise générale BPC Liège. Le bâtiment appartenant au patrimoine classé, il ne peut toucher aux façades néogothiques existantes, dessinées par l’architecte Jamar autour de 1900 pour y loger le nouvel Hôtel des Postes et la maison du percepteur.

Postes de relevage et caniveaux sur mesure

Assurant la coordination entière des travaux, BPC Liège a signé un contrat global avec Koziel, une entreprise d’égouttage et de terrassement située à Visé. Cette dernière a choisi de s’adresser à Deschacht pour la fourniture de 6 postes de relevage. Les décharges d’égout étant plus basses que celles de la rue, il était nécessaire de relever les eaux usées des sanitaires et d’évacuer les eaux de pluie à l’aide de postes en PE sur mesure. « Leur fabrication a été assurée dans les ateliers Collinet, et s’est réalisée dans des délais très courts », précise Cédric Frenay, conseiller technico-commercial chez Deschacht. C’est le cas également pour les caniveaux en inox, aussi conçus par nos confrères de Collinet, et qui permettent une évacuation des eaux dans le respect des mesures d’hygiène requises par la micro-brasserie. Indispensable au secteur horeca, un séparateur à graisse a aussi été fourni, pour les échoppes du food court.

Poste Liège

Poste

Efficacité du bureau d’études Deschacht

Chez Deschacht et Collinet, ces commandes représentent un travail plutôt exceptionnel au regard de leur volume et des spécificités du projet. Olivier Gerard, ingénieur projet pour BPC Liège, en atteste : « La surface était limitée à cause des caves existantes, et la hauteur, par le radier. Sans compter qu’il fallait tenir compte d’une dalle historique à laquelle on ne peut pas toucher. » C’est pourquoi le service d’études de Deschacht est intervenu en amont pour garantir le calcul des postes, en fonction des débits et des quantités d’eau. À plusieurs reprises, Dimitri Steilen, conseiller technique, et Cédric Frenay, se sont rendus sur place pour remettre une offre adéquate dans un premier temps, et pour assurer le suivi sur chantier ensuite. « Il est souvent utile de réunir l’entrepreneur, le fabricant et le poseur autour de la table pour gagner en efficacité sur chantier », convient Jonathan Ernotte, directeur de Koziel. Même son de cloche chez BPC Liège, qui se réjouit de cette collaboration. « Le dialogue constructif qui s’est instauré, ainsi que les analyses pertinentes du bureau d’études Deschacht, nous ont permis de gagner beaucoup de temps, ajoute Olivier Gerard. Au vu des particularités de ce projet, bénéficier de cette expertise constitue un formidable atout. »